Et si c’était ça l’amour…

27.95$

« Et si c’était ça l’amour… »

J’aime les mots. Ils disent, dédisent, redisent la tendresse, le jour, la nuit, la vie. J’aime les couleurs qu’ils prennent tantôt bleus, jaunes, rouges, rouilles. Quelques fois ils divaguent, se parent de couleurs plus foncées juste l’instant d’un mot, et ils repartent pour mieux disparaître et redessiner ceux qui sont doux à entendre.

Catégorie :

Description

« Et si c’était ça l’amour… »

J’aime les mots. Ils disent, dédisent, redisent la tendresse, le jour, la nuit, la vie. J’aime les couleurs qu’ils prennent tantôt bleus, jaunes, rouges, rouilles. Quelques fois ils divaguent, se parent de couleurs plus foncées juste l’instant d’un mot, et ils repartent pour mieux disparaître et redessiner ceux qui sont doux à entendre.

« Pour moi, ils sont là depuis toujours. Ils ont traversé le temps. Ils prennent les contours de ces coins de Pays de nulle part où il fait si bon de se laisser aller au gré du vent de la vie. Toujours, ils se souviennent pour mieux nous dire ce temps de l’amour, de l’amitié composés à tous les temps… »  

Au crépuscule de ma vie, cette odeur de vieux papiers, souvenirs enfouis ici et là dans mon jardin se parent de tous ses contours.  Je vous offre une petite, toute petite boîte à musique pour quand vous serez triste, un peu perdu, un sourire de tendresse illuminera votre visage. Il est si bon de se dessiner des mots, des instants, des moments pour se griser de tous les temps au jour le jour pour toujours.

Je ne suis qu’un troubadour, un romantique d’un autre temps… Le cœur reprend vie encore et encore ! De fois en fois, brisé, épuisé, anéanti, en miettes, fracassé, il retrouve une lumière toute bleue au loin. On la reconnaît, elle redresse, redessine, colore les mots, ces mots du cœur. Avec son coffre à mots, il polit, frotte, rhabille les mots aux couleurs de son âme, de son Ange. Ils sont quelques uns comme ça, à choisir, dessiner les mots, j’en suis.

« La nuit avant d’aller te coucher, regarde le ciel. Tu verras, il y a une étoile si brillante. C’est la tienne, elle t’accompagne jour après jour pour toujours. Le jour, fixe un  nuage ou le ciel bleu, tu verras, il y a un coin de ce ciel qui est toi… Tu me portes à des mots magiques, reflets de l’éclat de tes yeux, de ce sourire, de cette brume te chatouillant le coin de l’œil. Tu es belle, fragile, forte aux ruisseaux de l’émotion Femme… »

Informations complémentaires

Auteur

Raymond Décary

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Et si c’était ça l’amour…”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *